Je neige
by Laure Gauthier

Extrait de « je neige (entre les mots de villon) », LansKine 2018, p. 26-27.

 

Voix de villon

J’écris toujours dans la neige

me figure le doigt

sans le froid

Pour un mot inarticulé

qui, magie blanche

 s’écrit

 

Voix 1

Que reste-t-il quand on se départit du brillant ?

 

Toutes les voix

Partir dans la langue pour se départir

 

Voix 2

Secouer le cocotier des préséances à coup de huitains

 Se dédire du bruit de l’avoir

tombant au sol

 

voix de villon, de loin

je blanc,                         suis arrivé te voir

à sept ans les mains vides

suis resté dans le murmure     au chaud

près de toi, à chuchoter tout /

ce que je n’avais pas

Et à me balader léger sans obsession patrimoniale

Léguer, c’est dilapider / lapider ses biens / pour les entendre résonner

 

vides

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Please follow and like us: